L'éveilleur, musique slam rap pop rock électro pour la planète

L’ÉVEILLEUR EST NÉ !

« Nous allons tout droit à la cata
Le climat clignote au rouge
La mer et le ciel bougent
La Terre s’insurge et toi, et toi ? »

Bouscule tes habitudes – L’éveilleur

Régalez-vous !
L’album 14 titres est disponible sur toutes les plateformes de streaming !

L’éveilleur, c’est qui, c’est quoi ?

UN SPECTACLE PÉDAGOGIQUE À DESTINATION DES JEUNES DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES. COMMENT VIVRE LA RÉALITÉ DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE ET DE L’EFFONDREMENT AMORCÉ ?

L’éveilleur a pour objectifs de :

  • mettre en lumière et relativiser la situation actuelle ;
  • développer la prise de conscience et la nécessité d’une écologie intérieure et extérieure ;
  • donner la parole aux acteurs locaux et mondiaux en marche vers une nouvelle façon de vivre ;
  • semer des idées, lancer des initiatives et soutenir les projets personnels ou au sein des établissements scolaires ;
  • permettre l’expression de tous, susciter l’énergie du changement, rassembler et rallier les forces vives.

Comment ?

Par un spectacle interactif et vivant qui relie la musique, des chansons slam, rap, électro, pop, rock que chacun peut s’approprier, la poésie, la danse, les effets spéciaux, le théâtre,… ponctué et illustré par des quizzs, des clips, des intervenants et des débats. Par un prolongement dans les établissements selon l’appropriation des jeunes et des enseignants après ou en amont du spectacle.

Un projet transversale de l’éducation nationale

Au départ, c’est un projet né d’un prof de musique proche du burn out, ballotté d’un établissement à un autre, confronté à des groupes d’enfants bougeons, bruyants et épuisants, qui se perd dans le bouillonnement des cours d’Éducation Musicale au collège. Un prof qui ne manque pas de courage pourtant et qui, pour ne pas sombrer, se raccroche à sa bouée de secours, son art. L’éveilleur est né, au fil des rencontres, des lectures et visionnages, des formations, des méditations et des réflexions sur la part du Colibri. Je vous invite si vous ne connaissez pas encore à découvrir le site de l’Université des Colibris qui propose notamment un MOOC sur la Transition Intérieure :

https://colibris-universite.org/mooc-transition-interieure/?PagePrincipale

Il est né des conflits de notre société en pleine mutation, dans le doute du chemin à suivre. Extinction ou résilience d’un monde qui peine à choisir. L’éveilleur, c’est un projet immense ! Le projet d’une vie d’artiste, engagé jusqu’au bout. Balbutiements, retour en arrière, fuite en avant, découragements, … comme tout projet qui relie l’intérieur et l’extérieur, le professionnel et le personnel, il peine à garder le cap. D’autant que la pandémie frappe de tout côté, empêche les réunions militantes et rassurantes, les concerts et les sorties qui réunissent et donnent de l’élan. L’éveilleur est rappé, exténué, désorienté, désœuvré, mais il s’accroche.

L’éveilleur, c’est l’histoire d’une reconversion depuis l’éducation artistique vers l’art éducatif.

Le challenge est difficile à relever, heureusement, l’inspiration est présente. Les compositions vont bon train et la musique sonne. À l’intérieur, l’éveilleur s’entretient, se gave d’énergie. À l’extérieur, les partenaires potentiels prennent la fuite ou font la sourde oreille. À les entendre, l’initiative est géniale, elle est en adéquation avec les préoccupations de tous et notamment de l’Éducation Nationale. Il n’y a qu’à se référer à ses articles sur l’éducation au développement durable pour s’en convaincre :

https://www.education.gouv.fr/cid144421/une-ecole-engagee-pour-developpement-durable-transition-ecologique.html

Mais les acteurs contactés ne répondent pas. Les seuls qui le font se renvoient la balle. Personne ne donne de piste viable et ne s’engage, personnellement ou au nom de l’institution, à soutenir le projet. Alors quoi ? L’éveilleur reste tranquille à faire mu-muse avec ses mots et ses instruments ? Il garde toute son énergie pour lui et se contente, en serrant les dents, en courbant le dos, en cessant de se débattre face à une Institution dépassée, d’un boulot alimentaire qui lui donne le temps et le loisir de faire ce qu’il aime sans faire de bruit ni de vagues.

L’éveilleur, c’est le choix du courage !

« Do it yourself » dit le british bien avisé… les autres verront bien, si le bateau ne coule pas, s’ils veulent embarquer ou pas. Alors, l’éveilleur prend la mer et s’engage à manager son projet de A à Z.

Merci d’être arrivé au bout de cette page. Alors, partant pour le voyage ? Venez partager cette aventure avec moi, je vous écoute et vous lis avec joie !

Pour l’éveilleur, Jos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.