Ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions

.

Il est temps d’être honnête envers moi-même

acouphènes, hyperacousie, surdité : le monde actuel est bruyant !

Je ne supporte plus de travailler dans un environnement bruyant. Après des années passées à tenter de travailler sur cet environnement, d’aider enfants et collègues à prendre conscience de cette pollution sonore qui enlaidit un peu plus les couloirs de l’éducation nationale, il est temps de me l’avouer, et surtout de me préserver : je n’en peux plus !

C’est un fait avéré, en terme d’environnement, la pollution sonore est le deuxième facteur de nuisance le plus important en France et la cause sérieuse de la plupart des symptômes pathologiques de notre société actuelle, après la pollution de l’air. Problèmes cardiaques, nervosité disproportionnée, fatigues chroniques, allergies, asthme, boulimie, neurasthénie, agressivité, absence de communication, perte d’envie et de connexion avec nos besoins profonds,… les symptômes, plus ou camouflés, se décuplent à la pelle.

Vous l’avez compris, ma bonne résolution de l’année est avant tout de quitter cet environnement nuisible à ma santé, à mon bien-être et à ma clarté d’esprit. Mais comment faire ? La première étape est de décider de la direction à suivre et pour cela, de se donner un but clair à atteindre. De rêver de ce qui nous attire. Pour ma part, vivre dans un environnement calme, au cœur de la nature et propice à l’élévation de mes aspirations me convient et emplit mes instants de méditations. J’emmène mes enfants et bien sûr, tous ceux qui veulent me suivre, avec moi. Trop de compromis tuent le compromis. Être intègre implique de ne plus accepter certains compromis, surtout ceux qui nuisent à notre intégrité.

Le monde est de plus en plus sourd

 

Le monde actuel est fait de stimulations auditives constantes !

Je mets donc en marche plusieurs actions qui m’emmènent vers une meilleure qualité de vie. Il me sera plus aisé d’agir à distance pour que d’autres, plus aptes et moins fragilisés, prennent également conscience de ce fléau et travaillent à dépolluer la ville de ses bruits. Énormément d’actions, de plus ou moins grande envergure, sont possibles afin de limiter les nuisances sonores : limiter la circulation, favoriser les véhicules électriques, permettre à la nature de reprendre vie au cœur de la ville, sensibiliser les jeunes aux risques auditifs, brider les lecteurs de musique et de télévision, imposer le casque plutôt que les écouteurs, apprendre le chuchotement (en Afrique centrale, c’est une marque très rigoureuse de politesse), lancer des campagnes et des pétitions afin d’abaisser le niveau sonore des concerts, des salles de cinéma, des rencontres sportives et d’autres lieux publics comme les restaurants, les bars ou les marchés, diffuser à heures de grande écoute et régulièrement, des instants silencieux et calmes sur toutes les médias, … enfin, tous les moyens sont bons pour permettre aux gens de s’entendre respirer et penser, de permettre à tous de reprendre les rennes de leur vie emportée par un flot sonore de plus en plus impitoyable. Si le monde est sourd à mes besoins, alors je me tiendrai loin du monde afin de mieux l’écouter.

Entrer dans une communauté

Ma première action sera de diagnostiquer mes problèmes d’acouphènes et surtout d’hyperacousie, très difficile à dépister, mais dont je souffre maintenant en permanence. Tout en écrivant cet article, jai déjà envoyé un message à Handicap.fr et à France Acouphènes pour trouver les meilleurs spécialistes dans ma région. J’ai bien conscience que suivre une thérapie ne résoudra pas tous les problèmes, mais c’est un point de départ. Et vous, qu’allez-vous faire ? Internet est un outil formidable quand il s’agit d’accéder à toute information et contact qui peut ouvrir vos horizons. Que de temps perdu, me diriez-vous ? Peut-être, à condition d’oublier ses objectifs et de procrastiner… à quoi voulez-vous occuper votre temps ? À continuer de subir en silence (ou dans le bruit) votre vie qui vous lance un défi, ou bien à utiliser tous les moyens à votre disposition pour avancer ? Pourquoi ne pas tenir un tableau d’objectifs, comme le montre Olivier, inspiré par Steve Pavlina, dans cet article bien utile.

collaborer, travailler ensemble main dans la main

En cherchant comment les atteindre, vous ne pouvez pas faire de surplace. Que de temps gagné si vous trouvez des gens qui comme vous, sont à la recherche d’une vie meilleure et d’un changement dans leur domaine. Certaines personnes ont déjà fait le premier pas, étudier le problème et souhaitent continuer d’avancer dans la même direction que vous. Vous pouvez les contacter, parler de votre cas. Ensemble, vous pouvez vous soutenir et prendre des décisions. Alors, vous vous sentez moins seuls. Vous êtes accompagnés. Vous entrez dans une communauté.

Envisager la reconversion

Je doute que l’éducation nationale puisse offrir à un pauvre prof en détresse une voie de reconversion digne de ce nom et réellement adaptée à ses besoins. Je vais donc demander une mutation à la campagne ou à la montagne, en direction d’établissements scolaires réputés moins bruyants, histoire de m’en rendre compte par moi-même. Peut-être qu’une meilleure hygiène sonore au quotidien me permettrait de me sentir mieux dans mon métier et d’accomplir mon rôle d’enseignant. Difficile de rester bienveillant, calme et mesuré en cas de sur-stimulation ! Ici, à la ville, c’est une lutte de chaque jour.

Toutefois, il est probable que changer de lieu de travail ne suffise pas à calmer totalement mes crises d’hyperacousie et d’acouphènes. Les enfants entassés dans les établissements scolaires restent bruyants, je ne me vois pas brimer leur besoin de s’exprimer et les contraindre au silence en usant d’une autorité néfaste à leur épanouissement. Peut-être est-il plus sage de créer moi-même, dès à présent, ma propre reconversion ? Me former à un autre métier, en lien avec mes qualités et mes préoccupations, avec mes passions et mes envies de contribuer à un monde meilleur me semble la meilleure issue. Il me faut trouver une activité rentable, en accord avec mes valeurs, que je peux exercer dans l’environnement le plus calme qui soit, à mon propre domicile ou dans tous les lieux reposants qui me sembleront bon d’arpenter. De me mettre au vert, en somme !

Se mettre au vert

J’envisage donc depuis quelques temps de m’investir dans un travail d’entreprenariat sur internet. Si c’est également une piste qui vous enchante, je vous conseille de lire le blog d’Olivier qui a tout compris ici.

Tenez un blog

Si comme moi, vous ne vous sentez plus à votre place, porteur d’un handicap ou pas. Si comme moi, vous rêvez de changer de vie car vous n’en pouvez plus. Si comme moi, vous vous sentez prisonniers d’un boulot qui ne remplit plus vos aspirations profondes et vous donne envie de pleurer. Si comme moi, vous voulez agir mais vous ne savez pas comment. Si comme moi, vous perdez souvent courage. Si comme moi, vous voulez être heureux et ne pas gâcher vos années à faire l’autruche. Alors prenez vos résolutions et tenez-les. Commencez par créer un blog ! Faites-le vivre et engagez-vous ouvertement à tenir vos résolutions ! Pour preuve de mon engagement à tenir mes propres résolutions, cet article participe à un évènement interblogueurs de grande envergure et j’espère sincèrement que de nombreuses personnes viendront me soutenir dans mon élan de changement.

Tenez vos lecteurs au courant, et même si vous n’en avez pas… tenez-vous au courant. Restez conscient ! Voilà ma meilleure astuce pour appliquer vos bonnes résolutions : Engagez-vous auprès de vous-même et du monde entier, actualisez constamment votre blog, faites part de vos déboires et de vos progrès, de vos espoirs et de vos succès. Parlez ouvertement de vos difficultés, de vos réussites, aussi minimes soient-elles, étalez tout cela sur les réseaux sociaux, si vous le souhaitez, et avancez pas à pas… « kaizen », comme disent les colibris. Une révolution est en marche ! Vous en faites partie…

Toute la communauté éduconscience est avec vous !

PS : Pour contribuer vous aussi à ce formidable élan de vie, cette révolution en marche, cet évènement interblogeurs, n’hésitez pas à voter pour cet article ici s’il vous dérange ou s’il vous plait ! et bien sûr, en commentaire, partagez avec la communauté éduconscience toutes les actions que vous allez mettre en place afin de tenir vos résolutions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *