Enseigner sans saigner ? Comment ? en jouant !!!

Extrait d’un article du blog : un monde qui joue.

http://unmondequijoue.simplesite.com/

Clin d'oil

Un challenge ??? 

Un chemin de croix, un don, une passion ? Ou tout simplement une évidence ?

Dans cette nouvelle série d’articles, je propose de sillonner le terrain à dérapage incontrôlé de l’éducation nationale, de le confronter avec des méthodes nouvelles et alternatives et de prendre le contrepied du qu’en dira-t-on afin de réfléchir, tester et expérimenter de nouvelles approches ludiques et sensibles pour donner aux jeunes l’envie d’apprendre. Je m’appuierai sur mon expérience personnelle et mes lectures.

Amour

Ce théme est plus destiné aux éducateurs, profs et enseignants, mais tout le monde à y gagner. Les commentaires des jeunes, ados ou enfants, des parents ou des grand-parents sont les bienvenus.

Pleure

Car, c’est dans l’ordre naturel des choses : on apprend mieux en s’amusant. Le jeu constitue un des fondement naturel de l’évolution. A commencer chez les animaux ! Alors, ne faisons-nous pas fausse route en imposant dès le départ des horaires définis, de la discipline, un suivi de programme déterminé à l’avance par des gens dont les centres d’intérêt se trouvent souvent bien loin des préoccupations des enfants visés ? Tout cela réduit assurément le temps de jeu et donc, empêche l’enfant de se construire sainement. 

Grand sourire

Alors que faisons-nous ? Sinon tuer l’enfant dans l’oeuf… sa créativité, sa libre expression et pire encore, sa joie de vivre !!! Apprendre pour apprendre n’a pas beaucoup de sens. Jouer et, au passage, apprendre ce qu’on a besoin d’apprendre en a bien plus ! Ne pensez-vous pas ?